AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bellamy Mansfield

avatar

Messages : 52
Pseudo : jelly
Celebrity + © : Dakota Johnson ©robsten

MessageSujet: Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.   Jeu 19 Mar - 21:48


Murder me, ruin me, look what you do to me. Beautiful pain baby. Pour acid rain on me.
    @50iconsdecinza@tumblr, sia.

   -(Bellamy Mansfield)-

   
PRÉNOM, NOM : Bellamy Azalea Mansfield, ce nom a fait la une des couvertures des magazines lors de la naissance de la petite. A peine née et déjà sous les projecteurs, c'est comme ça quand maman est une actrice reconnue à l’international et qu'elle a épousé un aristo anglais héritier d'un véritable empire financier s'étendant sur des générations. ÂGE, LIEU DE NAISSANCE : 25 ans, née à Los Angeles, le lieu de travail de maman. NATIONALITÉ, ORIGINES : son père est anglais, issu d'une vieille famille d'aristo et sa mère est américaine. Comme elle a passé la plus grande part de sa vie aux états unis elle ne possède pas cet accent anglais qu'elle envie tant à son père. STATUT CIVIL : célibataire, affectivement instable, sentimentalement déplorable. ORIENTATION SEXUELLE : elle n'a jamais été attirée par les filles, elle aime bien trop les garçons, hétérosexuelle jusqu'au bout de ses ongles parfaitement manucurés. EMPLOI, ÉTUDES : en la voyant, on se dit, encore une fille à papa pourrie gâtée qui se fiche de ses études puisqu'elle a déjà un compte en banque assez fourni pour vivre jusqu'à la fin de sa vie. Certes. Malgré tout, Bell poursuit des études dans l’ingénierie aérospatiale au sein de Cambridge. C'est quelque chose qui la passionne et elle pourrait devenir une vraie nerd à ce propos si elle ne se contrôlait pas. SITUATION FINANCIÈRE : £££££££, cherche pas tu peux pas compter. TRAITS DE CARACTÈRE : têtue, ambitieuse, charismatique, parfois boudeuse, intelligente, un brin capricieuse, élégante, jalouse, susceptible, rancunière, fêtarde, arrogante, sarcastique, forte, passionnée, rebelle, curieuse, gourmande, instable, dynamique, souriante, drôle, impatiente, fière, imprévisible. GROUPE : royals.

   I ★ WE HAD THINGS THAT WE LIVED FOR.
   

   01. Que pensez-vous des différentes classes à Cambridge et de la guerre qu'elles se livrent? Même dans le monde de l'élite, il y a une élite au dessus, c'est comme ça, c'est la nature humaine qui a besoin de ranger les gens dans des jolies petites cases. Il y aura toujours des groupes pour s'opposer à d'autres et c'est aussi ce qui arrive sur ce campus. La guerre des clans est à base de jalousie et d'envie. Les plus fort veulent détrôner ceux qui le sont encore plus. Et bien mes petits, va falloir s'accrocher pour que cela arrive.02. Comment vous sentez-vous par rapport à votre propre statut? Lorsque j'étais petite c'était le plus dur à gérer, les paparazzis nous harcelant du fait de la popularité de maman, je ne comprenais pas. En grandissant, j'ai appris à jouer de ça, j'ai appris le pouvoir que je pouvais détenir entre mes mains et ça m'a beaucoup plu. J'en voulais plus, toujours plus. Je n'ai aucun soucis avec mon statut, j'ai appris les codes de la politesses, j'ai appris à parfaitement me tenir en société, je maitrise ce petit jeu des apparences à la perfection. 03. Avez-vous entendu parler de la disparition des cinq filles il y a vingt ans? Croyez-vous aux rumeurs? Mon père ayant fait partit du Lexton club, m'a fait part des nombreuses histoires entourant Cambridge, ouais j'y avais le droit dès le matin au p'tit dèj. Moi je pense que tout ça ne sont que des légendes urbaines racontées de génération en génération pour faire peur aux étudiants arrivant à Cambridge. En tout cas, moi, ça ne me fait ni chaud, ni froid ces histoires. Celui qui impressionnera Bellamy Mansfield n'est pas encore né.

Bellamy, elle est née avec des projecteurs bien trop aveuglants braqués sur elle. Etre la fille d'une grande actrice fait cet effet là et, lorsque cette actrice se marie à un puissant homme d'affaire anglais, on obtient une gamine qui grandit sous les flashs des paparazzis, une adolescente qui en joue et une jeune adulte qui manipule son image à la perfection. Enfant de stars, elle pourrait se faire tatouer ce label sur le front. # Bellamy est née et a grandit sous le soleil éclatant de Los Angeles, pour sa mère et sa carrière c'était beaucoup plus pratique de vivre ici et autant dire que Bellamy ne s'en est jamais plaint. Mais, de ce fait, son père était très souvent absent, toujours partit en Angleterre pour ses affaires. Un homme distant, qui n'a pas spécialement fait d'efforts pour se rapprocher de sa fille. # Conscient de ses petits problèmes d'addiction à une certaine poudre blanche, son père l'a envoyé pendant deux semaines pour une cure de désintoxication express et en toute discrétion. Ce qui n'a pas enchanté la jeune femme puisqu'elle comptait bien profiter pleinement de ces deux dernières semaines à Los Angeles. # Elle a bien changée depuis son arrivée en Angleterre, la party girl de Los Angeles est devenue une parfaite petite princesse anglaise, imposant de sa présence par un port de tête altier et un sarcasme glaçant. Elle est craint dans le campus et elle le sait, elle en joue, elle peut devenir la pire des garces à la moindre contrariété.  # Caractère de feu et répartie aussi aiguisée qu'une lame de rasoir. Elle manie la verve avec habileté et n'hésite pas à attaquer là où ça fait mal. Elle a l'humour noir et s'amuse de tout. Elle aime critiquer ces filles qui paraissent parfaites, sans le moindre défaut par pure jalousie, oui elle est jalouse, et possessive aussi, même si, paradoxalement, elle n'aime pas les gens possessifs. # Un tabou dans la famille, une honte dissimulée à tous, peu avant son entrée à Cambridge, Bell est passé chez un psy, ses parents ne comprenant pas le coté hyperlunatique de leur fille, ces phases de dépressions à ne plus la connaitre et ces phases où elle disparait pour aller faire la fête pendant plusieurs jours et revenir comme si de rien était. La jeune femme a été diagnostiquée bipolaire, un choc pour toute la famille qui a tout fait pour que rien de tout ça ne sorte dans la presse. Bellamy est profondément choquée par sa maladie et est maintenant sous traitement médicamenteux. D'ailleurs elle prend toujours ses médocs en cachette. #  Bellamy n'aime pas les gens qui sont tactiles avec elle alors qu'elle ne les connait pas. Pire que tout, n’essayez pas de la chatouiller. # Elle n’a jamais dit « je t’aime » et ce n’est pas prêt d’arriver, c‘est une handicapée du sentiment, une coincée de l’affectif. # Bellamy, elle est belle et elle le sait, elle n'est pas narcissique, mais elle sait jouer de son physique, elle sait que sa bouille d’ange et son corps de rêve peuvent lui ouvrir des portes. Alors elle en joue, surjoue, minaude, bat des cils en faisant des yeux de velours et fait la moue parfois, tous les moyens sont bons pour obtenir ce qu’elle veut. # Lorsqu'elle est nerveuse elle se mordille la lèvre inférieure ou joue avec ses cheveux. Et quand elle est fatiguée, elle devient pénible et capricieuse. #  Elle est passionnée d'astronomie depuis toute petite. Depuis son plus jeune age elle apprend le nom des constellations et comment les repérer. Elle adore s'allonger la nuit dans un petit coin de verdure pour observer le ciel. Elle oublie tout ces soucis, les yeux dans les étoiles. #  Elle est d'une humeur terrible au réveil. La tête dans le brouillard, elle marche au radar en grommelant. Ce n'est pas la peine de lui adresser la parole tant qu'elle n'a pas avalé son premier café, vous risqueriez de vous faire renvoyer paitre.

   II ★ BURN BRIGHTER THAN THE SUN.

   « Mais ils sont sérieux tes parents ? » Bellamy renifle un rail de coke dans les chiottes d’un club branché de Los Angeles, la classe quoi. « Apparemment oui … C’est visiblement très important pour mon père que je renoue avec mes origines et comme toute sa famille est passée par Cambridge. J’me retrouve coincée dans un avion, destination l’enfer dans 2 semaines. » Millie, sa meilleure amie, la regarde avec un air presque de pitié dans les yeux, « Quoi ? » beugle Bell de sa patience extrême, « Ma pauvre… il pleut tout le temps là-bas. » Bellamy lève les yeux au ciel et tend le matériel pour sniffer à Millie, « Remue pas le couteau dans la plaie, ça me déprime assez comme ça. Visiblement mon père prépare ça depuis un moment, c’est pour ça qu’il m’a toujours collé dans ces écoles privées chiante d’ennui.» Bellamy prend son amie par la main, « Allez on s’en fout pour ce soir vient. » Elle l’entraine pour sortir des toilettes, les yeux dilatés par toute la poudre qui circule dans ses veines. Le vacarme sur la piste de danse est assourdissant mais Bellamy se jette dans cette fosse au lieu pour bouger son corps au rythme de la musique. La drogue, l’alcool, lui font perdre la notion du temps, de l’espace, elle oublie, elle oublie que d’ici deux semaines le chaud soleil de Californie sera loin, elle oublie que l’Angleterre la fait pas plus rêver que ça, elle oublie tout, se laisse porter, vit le moment, c’est comme ça qu’elle aimerait vivre tout le  temps. Millie lui tapote sur l’épaule pour la faire revenir à la réalité, Bellamy fronce les sourcils, mécontente d’être sortie de sa rêverie aussi brusquement. Millie a le sourire jusqu’aux oreilles, « Un dernier casse croute américain avant de partir ? », « Mais qu’est ce que tu racontes ? T’as trop sniffé ou pas assez ma grande.» D’un signe de menton Millie désigne un garçon situé à quelques mètre d’elle, « Il n’arrête pas de te regarder depuis tout à l’heure. »  Bellamy le détaille de la tête aux pieds, pourquoi pas ma foi, elle fait signe à son amie qu’elle va aller le voir ce qui déclenche un fou rire à Millie, habituée à l’impulsivité de son amie. Bellamy fend la foule pour se diriger vers sa proie du moment. « Bonsoir. » lui dit elle avec son sourire email diamant. L’homme lui sourit en retour, « Bonsoir », il lui tend la main, elle la prend pour la serrer poliment, « Gabin. », « Enchantée je suis Bellamy. » Il lui tend un verre qu’il avait préalablement commandé pour elle. Bell le prend, commander sans lui avoir demandé ce qu’elle voulait, quelle arrogance. « Alors comme ça Bellamy, vous lâchez vos copines au moindre garçon qui vous regarde avec un peu trop d’instance ? » Une gorgée de martini. « Elle s’en remettra ne vous inquiétez pas pour elle. » Elle hausse des épaules, « A vrai dire, vous devriez la remercier c’est elle qui m’a signalé votre présence sinon je ne vous aurais pas remarqué. » Bell lui lance un sourire ravageur, fière de son insolence. Elle tourne la tête vers Millie qui, malgré son absence, a l’air de s’amuser comme une folle. Lorsqu’elle se reconcentre sur ce jeune homme, encore inconnu il y a  cinq minutes avant, il s’est approché d’elle, trop près, bien trop près. De son air charmeur, il se penche et souffle à son oreille « Tu danses ? », cette simple phrase prononcée par n’importe qui d’autres l’aurait fait hurler de rire, mais Gabin, il a cette chaleur dans sa voix, il a cet air du connard arrogant qui la fait vibrer. Il est beau comme une promesse d’un monde trop brillant pour elle. Alors elle le prend par la main, l’entraine sur la piste de danse et se colle à lui de façon lascive pour un slow qui n’existe que dans leurs esprits. Avant la fin de la chanson, elle a calé sa respiration sur la sienne, elle a reniflé son parfum pour s’en enivrer. Avant la fin de la chanson, elle sent son cœur battre la chamade, elle a mémorisé le moindre changement de couleur de ses yeux. A la fin de la chanson, il n’hésite pas, il presse ses lèvres contre elle, et ce baiser à un coup doux-amer, il a le gout d’une promesse qui ne peut être faite, jamais elle n’a ressenti quelque chose comme ça. La cocaïne … c’est surement la cocaïne.

« Bell t’es au courant ?  On a un nouveau professeur en mathématiques avancées. Il parait que c’est le plus jeune professeur de l’académie. » Bellamy lève les yeux au ciel, « Arrête de t’exciter comme ça on dirait une jeune pucelle hystérique. » La concernée baisse les yeux, elle est réellement vierge même si elle ne s’en vante pas, Bellamy le sait et en joue comme une sale garce. Bouquin à la main, elle arpente le couloir pour aller à la rencontre de ce fameux professeur qui provoque tant d’émoi, Bellamy entre dans la salle, et tourne la tête pour voir à quoi il ressemble, son regard croise l’homme en question. Pour la première fois depuis longtemps, Bellamy reste bouche bée, la surprise lui fait tomber son livre qui s’écrase sur le sol dans un bruit assourdissant. Tous les élèves se tournent vers elle et le professeur reste figé. Il la scrute du regard, attendant son prochain geste, ravalant sa fierté, Bellamy ramasse son livre et va s’assoir sans décrocher un mot. Le cours se déroule sans encombre et se termine au bout de 2 longues heures. Bellamy prend son temps pour ramasser ses affaires, elle attend que tous les autres élèves soit sortis de la salle pour se diriger vers l’enseignant, « Professeur vraiment ? », l’homme lui décroche un sourire ravageur, « Je sais, sous les lumières tamisées d’un club de Los Angeles je ne devais pas ressembler à un ennuyant professeur. », 7 ans et pourtant elle l’avait reconnu immédiatement, il faut dire que la nuit qu’ils avaient passé ensemble lui avait laissé un souvenir plutôt impérissable, c’était la première fois qu’elle ressentait une telle passion dans les bras d’un homme, à cette simple pensée un frisson parcourt son échine. « D’ailleurs je ne pensais pas que tu étais le genre de fille qui pouvait aller à Cambridge. », Bell hausse les épaules, « Tu ne sais rien de moi. » Une moue apparait sur les lèvres du jeune professeur, « C’est vrai, mais tu dois être respectée dans le coin. Dans mon université, tout le monde aurait hurlé de rire si j’avais fait une entrée remarquée comme la tienne. » Elle sort son sourire carnassier, « Ne t’en fais pas ils savent à qui ils ont affaire. » Gabin a l’air intrigué, il s’approche d’elle, elle ne bouge pas, elle sent sa respiration s’accélérer comme la première fois, il se place derrière elle, il approche ses lèvres de son oreille pour lui murmurer « Tu danses ? », avant de la faire pivoter vers lui en la prenant par les hanches. Bellamy déglutit difficilement, c’est dur de lui résister, même après 7 longues années. Il pose une main sur sa taille, elle pose la sienne sur son épaule, il lui prend son autre main et ils dansent, doucement, sur une musique qui n’existe que dans leurs têtes. Cette journée se révèle bien plus intéressante que prévue, elle voit le regard de l’homme glisser sur ses lèvres, elle prend ça comme un appel et … la belle est joueuse il faut bien l’avouer. Elle s’avance ayant bien l’intention de braver l’interdit et d’embrasser son nouveau professeur, « Je suis fiancé… »,  cette phrase l’arrête net, la chaleur ambiante retombe immédiatement, elle lâche sa main et recule de plusieurs pas dans l’incompréhension la plus totale. Gabin se gratte le crane, visiblement gêné. « Ecoute … on oublie ça je ne sais pas ce qui m’a pris, un moment de nostalgie sans doute.», Bellamy prend son air le plus glacial, « C’est toi qui a commencé à jouer là. » Ca y’est il a réussi à la mettre en rogne. « Et si tu veux jouer tu vas perdre mon grand. » Rajoutez le mot excessive à la liste des adjectifs qualifiant miss Mansfield. « Arrête, on a passé une nuit ensemble il y a sept ans c’était rien du tout. Je suis fiancé et je ne ferais rien qui puisse mettre ça en danger ou qui pourrait mettre mon poste en danger. »  Bellamy ne comprend plus rien, bordel mais c’est lui qui l’a chauffé ! « Mignon ce petit discours pour t’auto persuader. » dit-elle de son air ‘je peux faire de ta vie un enfer’.  Bellamy lève le menton, « On se voit au prochain cours monsieur. » Elle se dirige vers la sortie et avant de franchir le pas de la porte, « Mes salutations à votre fiancée. », elle retourne la tête vers un Gabin mortifié, « La pauvre… », ne lui laissant pas de temps de réponse, Bellamy franchit la porte et disparait dans le flot d’étudiants dans le couloir.


   
PSEUDO, PRÉNOM : margaux. ÂGE, LIEU DE RÉSIDENCE : 25 ans, france. AVATAR : Dakota Johnson. SCÉNARIO, INVENTÉ : inventé. AUTRES :  


Dernière édition par Bellamy Mansfield le Ven 20 Mar - 11:22, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Weills
BANG, BANG SHE SHOT YOU DOWN.
avatar

Messages : 209
Pseudo : ice and fire. (manon)
Multinicks : marcus hemingway.
Celebrity + © : adelaide kane. (@Foxes (a)/@tumblr (s).)
Civil status : single, but someone belongs to her.
Job|Studies + £ : law student. (£££££)
Priorities : destroy the bohemian club, act like a queen, change the world, put an end at this club war by winning it, moke the poor people, study, be the perfect lexton club president, be arrogant at any time of the day.

DIRTY ROTTEN SCANDALS.
LITTLE BLACK BOOK:
AVAILABILITIES: wren, raegan, ivy, ariane. (5/5)

MessageSujet: Re: Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.   Jeu 19 Mar - 22:17

dakota est sublissime.
bienvenue et bon courage pour ta fiche, je te réserve la belle. I love you

_________________
would things be easier if there was a right way? oh, but honey there is no right way. and so you fall in love just a little bit everyday with someone new. @HOZIER.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellamy Mansfield

avatar

Messages : 52
Pseudo : jelly
Celebrity + © : Dakota Johnson ©robsten

MessageSujet: Re: Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.   Jeu 19 Mar - 22:21

Et que dire de la parfaite Adelaïde ?

Merci beaucouuuup

Edit-> J'ai oublié de te demander, est ce que le rôle de la demoiselle de 25 ans dans le groupe des 5 'bitches' est encore dispo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Weills
BANG, BANG SHE SHOT YOU DOWN.
avatar

Messages : 209
Pseudo : ice and fire. (manon)
Multinicks : marcus hemingway.
Celebrity + © : adelaide kane. (@Foxes (a)/@tumblr (s).)
Civil status : single, but someone belongs to her.
Job|Studies + £ : law student. (£££££)
Priorities : destroy the bohemian club, act like a queen, change the world, put an end at this club war by winning it, moke the poor people, study, be the perfect lexton club president, be arrogant at any time of the day.

DIRTY ROTTEN SCANDALS.
LITTLE BLACK BOOK:
AVAILABILITIES: wren, raegan, ivy, ariane. (5/5)

MessageSujet: Re: Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.   Jeu 19 Mar - 22:25

le rôle est toujours libre oui. I love you
il me semble que je n'ai pas mis de descriptif à son propos, donc c'est très libre.
si tu la prends, jo to fais des beybeys.

_________________
would things be easier if there was a right way? oh, but honey there is no right way. and so you fall in love just a little bit everyday with someone new. @HOZIER.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellamy Mansfield

avatar

Messages : 52
Pseudo : jelly
Celebrity + © : Dakota Johnson ©robsten

MessageSujet: Re: Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.   Jeu 19 Mar - 22:31

Okaaay donc tu peux commencer à me faire des bébeys dès maintenant parce que .... je la veux je la veux je la veux

*ok je sors *

_________________
men made madness and the romance of sadness.
I'm not okay, not at all, the truth is, I'm missing something. The thing I loved the most, the face I wish were in the front row right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Weills
BANG, BANG SHE SHOT YOU DOWN.
avatar

Messages : 209
Pseudo : ice and fire. (manon)
Multinicks : marcus hemingway.
Celebrity + © : adelaide kane. (@Foxes (a)/@tumblr (s).)
Civil status : single, but someone belongs to her.
Job|Studies + £ : law student. (£££££)
Priorities : destroy the bohemian club, act like a queen, change the world, put an end at this club war by winning it, moke the poor people, study, be the perfect lexton club president, be arrogant at any time of the day.

DIRTY ROTTEN SCANDALS.
LITTLE BLACK BOOK:
AVAILABILITIES: wren, raegan, ivy, ariane. (5/5)

MessageSujet: Re: Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.   Jeu 19 Mar - 22:36

bienvenue dans le club des cool kids.
si t'as des questions ou quoi, n'hésite pas à m'envoyer un mp. I love you
ET MERCI;

_________________
would things be easier if there was a right way? oh, but honey there is no right way. and so you fall in love just a little bit everyday with someone new. @HOZIER.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Weills
BANG, BANG SHE SHOT YOU DOWN.
avatar

Messages : 209
Pseudo : ice and fire. (manon)
Multinicks : marcus hemingway.
Celebrity + © : adelaide kane. (@Foxes (a)/@tumblr (s).)
Civil status : single, but someone belongs to her.
Job|Studies + £ : law student. (£££££)
Priorities : destroy the bohemian club, act like a queen, change the world, put an end at this club war by winning it, moke the poor people, study, be the perfect lexton club president, be arrogant at any time of the day.

DIRTY ROTTEN SCANDALS.
LITTLE BLACK BOOK:
AVAILABILITIES: wren, raegan, ivy, ariane. (5/5)

MessageSujet: Re: Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.   Ven 20 Mar - 16:44

bellamy est une garce mon dieu.
bienvenue dans le club. je te valide donc avec plaisir et j'ai hâte de voir l'avancée entre la relation bell/gabin. I love you

_________________
would things be easier if there was a right way? oh, but honey there is no right way. and so you fall in love just a little bit everyday with someone new. @HOZIER.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellamy Mansfield

avatar

Messages : 52
Pseudo : jelly
Celebrity + © : Dakota Johnson ©robsten

MessageSujet: Re: Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.   Ven 20 Mar - 16:51

Ah ah bitchy bitchy

merci beaucoup ma belle

va falloir qu'on papote de notre lien du coup

mon scénario pour Gabin il est tout prêt je vais aller poster ça

_________________
men made madness and the romance of sadness.
I'm not okay, not at all, the truth is, I'm missing something. The thing I loved the most, the face I wish were in the front row right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bellamy# detonate me. shoot me like a canonball.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POSH AND ROTTEN. :: = CHARACTERS = :: write about you :: Fiches validées-