AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (r) ~ be the good girl you always have to be.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ariane De Vaucelles

avatar

Messages : 145
Pseudo : rousseau, cam.
Multinicks : not for now.
Celebrity + © : lawrence (© outlines).
Civil status : single, and maybe, secretly in love of her kind-of-brother hermès, who knows...
Job|Studies + £ : heiress of the de vaucelles family. ($$$$$$$$$).

DIRTY ROTTEN SCANDALS.
LITTLE BLACK BOOK:
AVAILABILITIES:

MessageSujet: (r) ~ be the good girl you always have to be.   Jeu 19 Mar - 19:31


So it's gonna be forever
Or it's gonna go down in flames
----------
A son habitude, Ariane descendait d'un pas nonchalant les larges escaliers. Plus heureuse que jamais de rejoindre son destin d'étudiantes et de suivre des cours toujours plus agaçant sur une littérature anglaise qu'elle ne pouvait supporter. Ariane détestait l'Angleterre depuis son enfance et avait seulement accepté de rejoindre Cambridge pour son père, encore et toujours pour son père. Elle avait revêtu son masque de jeune fille modèle et tout autant hautaine avant de quitter son immense chambre et elle croisait à présent des regards connus et des sourires faux. Elle ne connaissait ces gens que de noms, simplement de tête, elle les voyait de loin. Et tous les matins ils s’efforçaient de lui faire un large sourire, comme si cela leur permettrait d'obtenir de la De Vaucelles une meilleure condition sociale. Comme toujours, Ariane traversa la foule avec aisance, sans prêter attention au monde l'environnent, sans prendre la peine de répondre aux salues des étudiants qui tentaient plus que de mesure de rejoindre son cercle très fermé d'amis. Ce matin elle avait opté pour la simplicité et portait donc un simple pantalon en jean bleu délavé et une chemise en coton blanche. Tout cela, comme à l'accoutumée, rehaussé par des talons aiguilles de créateurs qu'elle ne quittait jamais. Les visages qu'elle croisait se faisaient de plus en plus inconnus et étrangers lorsqu'elle s'approcha du département d'art. Très peu d'enfants issus de la haute aristocratie décidaient de rejoindre une si prestigieuse école pour y suivre des études dans un tel secteur. Ariane était une exception. Lorsque ces camarades de la haute suivaient des cours palpitant  de droit (elle l'espérait et le pensait ardemment en son for intérieur), elle se joignait à la populace pour écouter de vieux professeurs bavasser sur des vieux bouquins qu'elle détestait. Son père avait les mœurs d'un autre siècle et ne voulait pas voir sa petite fille travailler, elle faisait des études son aucun but précis, son père avait refusé tout, sauf la littérature, qui ne lui offrait aucun débouchés. La blonde poussa un soupir en reconnaissant quelques têtes de sa classe avec qui elle s'étonnait à bavarder de temps à autres. Ils étaient bien rares et ils n'étaient en rien comme elle. Ils l'a voyaient comme elle était vraiment et elle détestait cette fragilité. Elle détestait rire avec eux et elle détestait encore plus le fait d'apprécier cela. Finalement, elle emboîta le pas à un garçon roux dont elle n'avait jamais vu le visage, les cours commençait, et avec eux un long et pénible enfer d'ennui. [...] Le regard d'Ariane balaya l'assemblée pour finalement se poser sur la silhouette de sa meilleure-amie. La brune était en réalité d'avantage une alliée pour Ariane qu'une amie. Mais des liens s'étaient créés entre les deux jeunes femmes. Elles venaient du même milieu, possédaient des éducations similaires, avaient un schéma familial proche. Un poids presque identique pesait sur les épaules. Les deux s'étaient au final très rapidement rapprochées. Elles avaient rejoint presque en même temps le Lexton Club et le fait de ne pas partager les mêmes études avaient réduit la concurrence entre Ariane et Blaze. Elles partageaient beaucoup de choses, des traits communs, des caractères proches. Et si leur relation est quelques fois explosive, toutes deux savent qu'en public, aucune faute n'est permise. Dans l'ombre en revanche, rien ne les arrête. Ariane fait confiance à Blaze et leur relation est presque indéfinissable. Ariane n'aime personne, du moins elle pense n'aimer personne. Alors décrire ce qu'elle ressent pour la brune lui est totalement impossible. Elle se contente de se laisser porter par le courant de ces alliances bénéfiques. « Blaze ! » Il était très rare de voir Ariane partir dans de grandes effusions de joie. Ou de grandes effusions d'amour, de bonheur. Elle restait une jeune femme respectée et respectable, parfaite, mesurée, en permanence. Elle échangea un sourire avec son amie lorsqu'elle arriva à son hauteur. Les deux ne s'étaient pas vues depuis la veille et Blaze semblait quelque peu fatigué. « Comment vas-tu ? Tu sembles avoir passé une bien longue nuit... » Si Ariane pouvait avoir un pire défaut dans ce monde, c'était bien son bavardage intempestif. Elle tentait d'éviter de trop parler, mais c'était bien souvent plus fort qu'elle. Elle lança un regard interrogateur à Blaze tout en sentant que son intervention était surement malvenue. Avec sa récente accession au poste de leader du Lexton Club, il était bien normal que la brune ait fort à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Weills
BANG, BANG SHE SHOT YOU DOWN.
avatar

Messages : 209
Pseudo : ice and fire. (manon)
Multinicks : marcus hemingway.
Celebrity + © : adelaide kane. (@Foxes (a)/@tumblr (s).)
Civil status : single, but someone belongs to her.
Job|Studies + £ : law student. (£££££)
Priorities : destroy the bohemian club, act like a queen, change the world, put an end at this club war by winning it, moke the poor people, study, be the perfect lexton club president, be arrogant at any time of the day.

DIRTY ROTTEN SCANDALS.
LITTLE BLACK BOOK:
AVAILABILITIES: wren, raegan, ivy, ariane. (5/5)

MessageSujet: Re: (r) ~ be the good girl you always have to be.   Jeu 19 Mar - 22:11


let it go, let it go
i can't hold it back anymore.
----------
elle leva le menton vers son interlocuteur et garda la même mine arrogante qu'elle arborait déjà depuis six heures ce matin. elle détestait devoir garder cette posture royale, mais elle avait un rôle important à présent, et même si le club était censé rester un secret, tout le monde connaissait sa présence et son importance dans l'université. blaze en était la présidente à présent, et on en attendait beaucoup d'elle, des jaloux, des adorateurs, ou tout simplement des individus neutres. elle avait bien fait de se pavaner, de crier haut et fort qu'elle allait redorer le blason crasseux du Lexton Club, maintenant les espoirs étaient rivés sur sa personne, et la pression n'avait jamais eu un goût aussi amer. un de ses camarades vint lui serrer la main et lui chuchota que les nouvelles recrues allaient se voir répartir un parrain, elle avait expressément demander que sa petite soeur ne soit pas prise puisqu'elle voulait personnellement pouvoir s'en occuper. lui faire vivre un enfer, ou lui inculquer les règles, elle avait tout mis dans le même sac, pour la simple et bonne raison qu'elle souhaitait peut-être améliorer leur relation détériorée. le club était devenu sa vie, son obsession, il la hantait, comme la faisait rêver et jour et nuit elle n'arrivait plus à river son esprit sur autre chose, c'était devenu une responsabilité qu'elle avait peut-être pris trop à coeur, mais maintenant il était trop tard pour reculer ou encore se défiler. elle sentait que ses nerfs allaient lâcher, la rendre folle, mais surtout la rendre inconsciente, cela faisait maintenant vingt-quatre heures qu'elle n'avait rien mangé de très sérieux et elle se nourrissait à l'eau. ses études lui importaient trop pour qu'elle ne le mette de côté, alors, elle continuait, elle continuait à tout accumuler, jusqu'à ce que l'explosion opère. mais pour le moment elle préféra se concentrer sur autre chose, sur quelque chose de plus naïf, ses amis, ou plutôt sa cour. quelques uns voulaient la voir s'écrouler de son nouveau trône, d'autres préféraient se taire, mais n'en pensaient pas moins, puis il y avait une maigre poignée qui semblait réellement l'apprécier, aussi pénible que ça devait être. blaze ne savait réellement pas comment le monde qui l'entourait faisait pour continuer à entendre ses ordres, cette autorité influencée par une aristocratie insupportable, mais surtout cette arrogance sans limite. et pourtant ils restaient là, peut-être par peur des conséquences s'ils venaient un jour à la lâcher. loyale dans le sang comme dans l'esprit, blaze ne supportait pas une chose, un chose qu'elle punissait toujours et à jamais. la traitrise, même s'il semblait qu'elle-même était traître à ses propres lois. elle avait couché avec l'ennemi et le pire était qu'elle le referait une seconde fois sans hésiter. elle aimait le danger, et s'était toujours promise de s'échapper de cette cage dans laquelle cet environnement semblait vouloir l'enfermer. elle s'assit dans le réfectoire observant chaque individu passant devant son banc. elle les dévisagea puis les fusilla du regard, comme à son habitude, quelques-uns répliquaient, d'autres continuaient juste à l'ignorer. au loin elle vit une tête blonde que blaze pouvait reconnaître parmi tant d'autres. sa meilleure amie, ou sa meilleure alliance? elle n'avait pas encore réellement mis de mots sur leur relation, mais la brune était sûre d'une chose Ariane était une amie, ou du moins se rapprochait le plus de ce que l'on pouvait appelé une amie. la jeune aristocrate s'avança vers blaze qui lui sourit dès son arrivée, elles étaient toujours très courtoises entre elles, la brune ne savait pas si c'était de l'hypocrisie ou une affection réelle. jusqu'à maintenant aucune des deux n'avait encore planté de couteau dans le dos de l'autre, une chose pour laquelle blaze était reconnaissante. Blaze ! Les calins et les démonstrations amicales n'avaient jamais été leur façon de communiquer, elles étaient plutôt du genre à détruire une personne, à faire du mal que de répandre de l'amour et de la joie. Comment vas-tu ? Tu sembles avoir passé une bien longue nuit... Blaze n'aimait pas en général qu'on tente de s'introduire dans sa vie privée, mais son manque de sommeil devait être si flagrant qu'elle s'en mordit presque les doigts. Elle s'approcha de son amie, tout en attrapant son sac, avant de le poser délicatement sur son épaule. Je vais comme j'ai l'air d'aller. C'était une réponse franche, elle n'allait pas lui mentir sur quelque chose qu'Ariane devait déjà savoir, rien n'allait en ce moment. Ses fiançailles, sa nouvelle responsabilité, bref, toutes ces faisaient qu'elle n'arrivait plus à joindre les bouts, même si elle faisait comme si de rien était. Le club prend tout mon temps, non pas que je regrette, au contraire, c'est une fierté, mais je dois dire que je manque de sommeil. Elle marqua une légère pause en écumant ses jolies lèvres. Puis ne parlons même pas de mon piètre fiancé qui s'amuse à vouloir m'assassiner avec son regard. Un sourire énigmatique se forma sur son visage, même si au fond, elle avait envie de fusiller le monde du regard.

_________________
would things be easier if there was a right way? oh, but honey there is no right way. and so you fall in love just a little bit everyday with someone new. @HOZIER.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(r) ~ be the good girl you always have to be.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NILLOVER & HANNA ₪ Good Girl Gone Bad. ♥
» Good Girl & Bad Guy [Pv : Yoite]
» Good girl gone bad (ft. Logan)
» (F) REED, good girl gone bad.
» [F] ▲ EMMA WATSON - good girl gone bad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POSH AND ROTTEN. :: = CAMBRIDGE UNIVERSITY = :: WEST AREA :: WHEWELL'S COURT-